Rungis – Fresnes - Wissous

La plaine de Montjean

La reconnaissance des multiples atouts de la Plaine a convaincu l’ensemble des acteurs d’en urbaniser une dernière lisière tout en valorisant les espaces naturels et agricoles.
Vue Rungis

Les atouts


Un cadre exceptionnel

À la croisée des trois communes de Rungis, Wissous et Fresnes et de deux départements (Val-de-Marne et Essonne), la plaine de Montjean est un vaste espace agricole et naturel. Il est exceptionnel par sa surface (de l’ordre de 200 ha) et par son histoire : aqueducs galloromains et du XVIIe siècle, le parc de Montjean et son château témoignent de son passé.

C’est aujourd’hui un grand espace ouvert et en partie cultivé où cohabitent le centre horticole de la Ville de Paris qui y produit plus de 2 millions de plantes pour le fleurissement de la capitale chaque année, des terrains agricoles et le bois de Montjean.


Une localisation idéale

Située à 7 km de Paris, à 10 minutes en voiture des Portes d’Orléans et d’Italie, la ville est desservie par l’A6, l’A106, l’A86 et l’A10 et non loin de l’aéroport d’Orly. Elle est accessible par le RER C (Gare de la Fraternelle) et le tramway T7 qui relie Villejuif Louis Aragon à Athis-Mons


Le projet


L’aménagement de la plaine de Montjean est guidé selon les principes suivants :

  • Préserver la dominante agricole, horticole et naturelle de la plaine,
  • Accompagner la reconversion de l’activité agricole, en passant d’une culture céréalière à une agriculture maraîchère biologique tournée vers des usagers situés à proximité,
  • Aménager des circulations douces, permettant aux habitants et divers usagers de retrouver des itinéraires de promenades,
  • Construire une ultime frange urbaine à Rungis, un quartier convivial, durable, sobre en énergie, ambitieux sur la qualité des logements, l’attention aux modes de vie et l’architecture.