Chevilly-Larue

Eco-quartier Les Portes d'Orly

Ce projet mixte, riverain d’une RD7 redynamisée par le tramway T7, accompagne le développement du pôle d'Orly – Rungis. Apres des travaux de requalification de voirie, les constructions de logements démarrent.
Portes d'Orly 2015

Les atouts

Une desserte performante, bientôt renforcée

L'éco-quartier n'est qu'à une centaine de mètres de l'échangeur A86/RD7, tout près des autoroutes A6, A106 et A10. Il sera de mieux en mieux desservi par les transports en commun : aujourd'hui le Trans-Val-de-Marne et le tramway T7 (2013) et demain le métro 14, se rejoignant en un pôle multimodal de première importance (MIN Porte de Thiais).

Une dynamique de transformation urbaine globale

Constitué des deux ZAC Anatole France et le Triangle des Meuniers, le projet d’aménagement des Portes d’Orly transforme un secteur délaissé de la ville en un quartier mixte, à la fois cité-jardin pour l’habitation, pôle tertiaire pour l’emploi et centre urbain animé de commerces et de services de proximité, pour les habitants comme pour les salariés. Dans la continuité des transformations urbaines engagées par l’arrivée du tramway T7 et la requalification de la RD 7, il crée une promenade verte traversante du nord au sud, en cœur de quartier, jalonnée d’espaces publics de proximité.


Le projet

Un éco-quartier au service du renouvellement urbain

Le projet urbain crée une nouvelle centralité urbaine à l’articulation de la RD7 et d’un quartier pavillonnaire auquel il ouvre un accès au tramway et procure une offre de services et commerces en rez-de-chaussée des nouveaux immeubles. La mixité fonctionnelle du futur quartier est affirmée puisque ses 175 000 m² de plancher comprennent quelque 90 000 m² de bureaux. Ces derniers occupent les lots en façade sur l’avenue et font ainsi écran phonique aux logements situes en cœur d’ilot.

Le projet renouvelle entièrement le bâti existant en le diversifiant : des logements sociaux et une résidence sociale pour travailleurs, vétustes, y sont reconstruits, complétés de résidences avec services pour étudiants et personnes âgées et de logements en accession, sur la moitié des surfaces. Les espaces publics, généreusement végétalises et adaptés aux modes doux, apportent une contribution majeure a la requalification du secteur et a l’insertion du projet dans son environnement.

Deux ZAC complémentaires

L'éco-quartier des Portes d'Orly se réalise sous la forme de deux ZAC dans le prolongement l'une de l'autre, dont l'ensemble représente plus de 175 000 m2 de SHON :

La ZAC Anatole France (6 ha), à dominante résidentielle, dont les travaux ont démarré.

La ZAC du Triangle des Meuniers (4,5 ha), à dominante tertiaire.

L'architecte coordinateur des ZAC, concepteur du projet, est l'agence MGAU.

Une réalisation engagée

Les constructions devraient s'échelonner entre 2013 et 2017. Sur la partie Anatole France, le phasage des travaux prévoit de construire d'abord les logements qui vont permettre de reloger les habitants sur place. Les démolitions ont commencé en avril 2012, par celle de l'ancienne fonderie.