VITRY-SUR-SEINE

La partie centrale

Le port urbain des Ardoines

Le futur port urbain des Ardoines devrait être opérationnel dès 2018 (première tranche) pour évacuer par voie d’eau les déblais génères par les tunneliers de la ligne 15 du Grand Paris Express, soit un volume total équivalent à 50 000 camions, puis pour assurer les transports de matériaux lies aux autres chantiers des Ardoines. Les entreprises du site, Air Liquide, Sanofi, STEF…, l’utiliseront également pour le transport de marchandises.
Plateforme Ardoines

Le port urbain des Ardoines bientôt opérationnel


Une étude cofinancée par l’EPA et la Caisse des dépôts dans le cadre de la convention de l’Eco Cite des Ardoines a permis d’établir sa faisabilité et son intérêt pour les différents utilisateurs. Les études de préfiguration se poursuivent sous l’égide d’Haropa-Ports de Paris, gestionnaire pressenti.


Ce projet illustre l’intérêt d’une réflexion collective autour d’enjeux économiques, techniques, environnementaux mais aussi urbains, l’insertion paysagère du port et les usages récréatifs de la Seine figurant aussi parmi les objectifs incontournables.