19 SEPTEMBRE 2018

Une nouvelle convention de financement de 2 M€

Une nouvelle convention de financement de 2 M€ adoptée par le conseil d’administration de l’établissement public d’aménagement Orly Rungis − Seine Amont (EPA ORSA)

Le 12 juillet dernier, le conseil d’administration de l’EPA ORSA, a adopté la nouvelle convention triennale (2018-2020) de financement de l’Établissement, signée le même jour.


Cette convention d’ingénierie stratégique de développement est dotée d’un budget de 2 M€ par an. Y contribuent, à parts égales, l’État, le Conseil départemental du Val-de-Marne et les onze communes parties prenantes de l’opération d’intérêt national.

La convention, en contribuant à financer l’action de cet outil partenarial d’aménagement indispensable au renouvellement économique et urbain du Val-de-Marne et au rééquilibrage de la Région, répond à trois grands enjeux :

  • Approfondir les grands axes de développement stratégique,
  • Concrétiser les projets en cours,
  • Contribuer à faire émerger de nouvelles opérations.

Le programme d’études prévoit par exemple :

  • Sur le secteur du Sénia (80 ha), situé à Orly et Thiais, l’approfondissementdes projets développés dans le cadre de l’appel à projet « Inventons la Métropole du Grand Paris » et leur rapprochement des plans-guides en cours de définition.
  • Dans la partie centrale des Ardoines (plus d’une centaine d’hectares), la mise en place d’un cadre commun de réflexion associant les acteurs de ce territoire, pour penser collectivement ses évolutions à court, moyen et long termes.
  • Sur les berges de Seine et de l’Yerres, le développement d’une stratégie de valorisation, d’animation et d’aménagement des berges, en étroite collaboration avec le Département.
  • Sur le secteur de Triage, à Villeneuve-Saint-Georges, (plus de 200 ha) lapoursuite les réflexions engagées pour affiner les composantes d’un futur programme de mutation.

Comme l’a souligné Pierre Garzon, président du conseil d’administration « La signature de cette convention réaffirme l’engagement de l’Etat, du département du Val-de-Marne et des 11 communes de cette opération d’intérêt national dans cet outil commun. Elle permet également de conforter l’engagement de l’EPA ORSA dans ses missions essentielles, en faveur du développement économique et urbain d’un territoire stratégique du Grand Paris ».