02 FÉVRIER 2011

Deux “grappes d’entreprises” lauréates

Sol’iage et Mécatronic, deux réseaux d’entreprises impulsés sur le territoire d’Orly Rungis − Seine Amont, viennent d’être retenus par la Datar* dans le cadre de son appel à projets “Grappes d’entreprises”.

Cette reconnaissance des dynamiques engagées par les entreprises va permettre à ces deux réseaux de bénéficier, pendant deux ans, d’un soutien important de l’État**, pour mettre en œuvre des stratégies collectives de développement qui bénéficieront, évidemment, à leurs membres (TPE, PME et PMI), mais également à l’ensemble du territoire de l’OIN et de l’Île-de-France.
Elles pourront conduire des actions commerciales partagées, de prospection et de promotion, construire une offre élargie, industrielle et de services, ou encore accompagner et encourager l’innovation.


Sol’iage (solutions innovantes pour l'autonomie et la gérontechnologie en Île-de-France) regroupe une trentaine d’entreprises et de compétences, tournées vers le développement de solutions novatrices (produits et/ou services) destinées aux personnes âgées et à leurs aidants, professionnels et familiaux, afin de promouvoir les technologies du mieux vivre et de l’autonomie.
Répondant aux besoins de ce secteur en pleine émergence, Sol’iage comprend plusieurs filières industrielles et activités.
Elle s’inscrit dans le prolongement des actions initiées depuis plusieurs années par le Pôle Allongement de la vie Charles Foix (Ivry-sur-Seine).


Mécatronic fédère aujourd’hui, sur le Val-de-Marne et ses franges, près de 25 PME, d’étude et de sous-traitance, aux compétences complémentaires dans les domaines de la mécanique, de l’électronique et de l’informatique industrielle. L’appui de la Datar va permettre de concrétiser un projet de fusion avec le réseau MIREM (Maintenance industrielle, robotique, énergie, matériaux) ancré sur le sud de la Seine-et-Marne. Les deux réseaux, Mécatronic et MIREM, appuyés par leurs partenaires des territoires du Val-de-Marne et de la Seine-et-Marne souhaitent structurer une grappe unique, rayonnant sur l’ensemble du Sud-Est Francilien, et se positionner sur des filières stratégiques pour ce territoire : aide à la personne, santé, instrumentation scientifique, équipements pour la production, maintenance, énergie et environnement.


Le déploiement de l’axe santé de la grappe Mécatronic s’appuiera sur un partenariat renforcé avec la grappe Sol’iage. Cette collaboration future illustre la recherche de synergies et de fertilisations croisées au cœur du développement économique du territoire d’Orly Rungis – Seine Amont.
Cette logique a déjà prévalu à la réponse à la consultation de la Datar, associant, dans un partenariat innovant, les chefs d’entreprises des deux réseaux, les acteurs du territoire, dont ceux de la recherche publique et privée.


L’Epa Orly Rungis − Seine Amont et la CCIP Val-de-Marne se sont fortement impliqués, notamment dans l'ingénierie des dossiers et la définition des stratégies des deux grappes, en lien avec les entreprises et aux côtés de la Direccte*** Île-de-France et du conseil général du Val-de-Marne, avec notamment l’appui des villes partenaires.
De nombreux acteurs du territoire se sont investis dans le développement de ces initiatives depuis leur origine : le conseil régional d’Île-de-France, le conseil général du Val-de-Marne, l’ARESA (association pour le redéveloppement économique de Seine Amont), les villes d’Ivry sur Seine, de Vitry-sur-Seine et de Choisy-le-Roi, la Communauté d’agglomération de la Plaine Centrale du Val de Marne.