L'établissement public d'aménagement

L'essentiel

L'Opération d'intérêt national Orly Rungis - Seine Amont est placée sous la responsabilité d'un établissement public d'aménagement. Cette structure partenariale assure à la fois la gouvernance politique et l'ingénierie stratégique et opérationnelle de ce grand projet.

L'EPA outil de gouvernance politique de l'OIN

Créé en mai 2007, l'établissement public d'aménagement (EPA) Orly Rungis - Seine Amont est une structure partenariale associant l'État, la région Île-de-France, le département du Val-de-Marne et les douze communes concernées par l'opération d'intérêt national. Son conseil d'administration, qui réunit l'ensemble des partenaires, est le lieu d'une gouvernance partagée du projet entre les élus du territoire et les représentants de l’État.

M. Christian Favier, président du Conseil départemental du Val-de-Marne et sénateur du Val-de-Marne, est le président du conseil d'administration de l'EPA.

Un conseil consultatif des acteurs économiques et sociaux du territoire, lieu de dialogue et de concertation, a en outre été institué.


Remarque : l'opération d'intérêt national est aussi appelée grande opération d'urbanisme.


L'EPA outil d'ingénierie stratégique et opérationnelle

L'EPA est l'outil d'ingénierie au service de l'OIN. Installé au cœur du territoire, à Choisy-le-Roi, il rassemble 35 personnes qui assurent deux missions fondamentales :

  • Le pilotage stratégique de la grande opération d'urbanisme et des politiques partenariales afférentes (économie, transport, logement, foncier, environnement…) ; cette mission a pour objet le territoire dans son ensemble et s'appuie sur une vision de long terme partagée par les membres de la gouvernance. L'EPA a contribué à la définir et travaille à la développer.
  • La mise en œuvre de projets de développement urbain, qu'il s'agisse d'aménagement (plans guides, schémas de référence, zones d'aménagement concerté…) ou de programmes d'action thématiques (prospection économique, relogement…).

M. Thierry Febvay est le directeur général de l'EPA Orly Rungis - Seine Amont.


Le financement de l'établissement est réparti en quatre quarts entre l'État, la Région, le Département et les communes (au prorata des capacités de chacune).