La grande opération d’urbanisme

La création

Le territoire d'Orly Rungis - Seine Amont bénéficie depuis 2007 d'une Grande opération d'urbanisme : il s'agit d'un projet de développement mené en partenariat entre l'État et les collectivités territoriales concernées.
Ma photo

L'intérêt stratégique du territoire est reconnu depuis la fin des années 1990

Les acteurs locaux ont été les premiers à se pencher sur l'avenir de la Seine amont et du pôle d'Orly-Rungis ; ils ont créé des structures intercommunales ou partenariales d'études et de promotion : Association Seine Amont Développement (5 communes, 2001), Syndicat intercommunal d'études du pôle Orly-Rungis (7 communes, 2004), Association de développement économique d'Orly-Rungis (acteurs économiques, 2003). Leurs travaux, ainsi que ceux de la région (schéma directeur), du département (Objectif 2020) et des communes concernées ont donné corps à une vision renouvelée et ambitieuse du territoire, préfigurant une véritable stratégie de développement.


La Grande opération d'urbanisme a été créée en 2007

Conscient des enjeux de développement du territoire qui allait bientôt s'appeler Orly-Rungis·Seine Amont, l'État a proposé aux collectivités de créer une grande opération d'urbanisme d'intérêt national (OIN) et un établissement public d'aménagement (EPA) pour la mettre en œuvre. Il marquait ainsi sa volonté d'agir en partenaire des acteurs locaux pour accélérer les dynamiques de développement enclenchées par ces processus de coopération intercommunale. L'OIN et l'EPA ont été créés par décret en mai 2007.
Les communes : Ablon-sur-Seine, Alfortville, Chevilly-Larue, Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Orly, Rungis, Thiais, Valenton, Villeneuve-le-Roi, Villeuneuve-Saint-Georges, Vitry-sur-Seine.
Les périmètres :
Le périmètre de la Grande opération d'urbanisme est celui des 12 communes, soit 71 km².
Cinq périmètres stratégiques (aussi appelés périmètres OIN) sont centrés sur des portions complexes du territoire. Secteurs-clés de la régénération urbaine, ils représentent 13 km² :
• Avenir-Gambetta à Ivry-sur-Seine et les Bords de Marne à Alfortville
• Les Ardoines – Le Lugo – Choisy Centre à Vitry-sur-Seine et Choisy-le-Roi
• SENIA – Pont de Rungis – RN7 à Orly, Thiais, Rungis et Chevilly-Larue
• La Carelle et le secteur des Vœux à Orly et Villeneuve-le-Roi
• Le secteur du Triage à Villeneuve-Saint-Georges.


Un protocole lie contractuellement les partenaires du projet

La Grande opération d'urbanisme a fait l'objet d'un protocole entre l'État et les collectivités territoriales concernées : région Ile-de-France, département du Val-de-Marne et les 12 communes du territoire.

Le projet vise à y créer 3 000 emplois et 1 000 logements par an.

Première base contractuelle, le protocole adopté en 2007 définit :

  • Les visées et orientations de la Grande opération d'urbanisme (elles sont reprises et développées dans le projet stratégique directeur de 2009).
  • Les engagements réciproques des partenaires
  • La gouvernance du projet