Accessibilité et mobilité

Points clés

Les nouveaux équipements ou infrastructures développent les transports collectifs, la multimodalité et les liaisons est-ouest (rocade).

Améliorer les conditions de déplacement internes

Des boulevards multimodaux supports de développement urbain

Le maillage du territoire sera assuré par des boulevards urbains multimodaux accueillant l’ensemble des modes de déplacement : transports en commun en site propre, voies cyclables, voies automobiles et larges trottoirs (soit une largeur totale de 28 m, a minima). La conception conjuguée des boulevards et des projets de développement qu’ils desservent donnera lieu à des conventions entre l’aménageur, les communes concernées, le Conseil général, le Conseil régional, l’État et le STIF qui formaliseront les engagements réciproques.

Priorité au maillage en rocade

Afin de répondre aux besoins de déplacement banlieue-banlieue et éviter ainsi la congestion totale du territoire, le maillage en rocade est une priorité. Il s’appuiera sur deux franchissements de la Seine et des réseaux ferrés, d’une part au niveau du secteur Vitry/Ardoines, d’autre part au niveau de Villeneuve-Saint-Georges/Orly, et sur la prolongation de ce dernier par le maillage est-ouest au cœur du pôle d’Orly Rungis.

Un réseau dense et performant de transports en commun

La création des boulevards urbains multimodaux permettra de mailler l’ensemble du territoire par un réseau dense de transports en commun en site propre. L’offre sera donc fortement déployée et intensifiée. Elle sera également fortement corrélée au développement urbain, c'est-à-dire que les modes de transport (métro, tramway, bus) seront choisis en fonction de seuils d'intensité urbaine et que la montée en puissance sera progressive, par exemple avec une première phase de service opérée par des bus qui feront ensuite place à un mode plus lourd de type tramway.


Rehausser la desserte régionale à la hauteur des enjeux

L'objectif de performance du système de transport implique de mettre à niveau la desserte régionale. Les besoins portent sur :

  • de nouvelles infrastructures en rocades ou en radiales, notamment jusqu’à Orly,
  • une exploitation renforcée des RER C et D et leur modernisation sur les tronçons radiaux et sur la branche en rocade du RER C,
  • la desserte du territoire par la grande vitesse grâce à une gare TGV à Orly,
  • l’amélioration du réseau routier magistral : système autoroutier du pôle d’Orly Rungis et RN 6 dans son tronçon reliant l’Essonne à l’A86/A406.