16 JUILLET 2014

Richez et associés, l’Atelier Barani, et Reichen et Robert et associés sélectionnés pour la réalisation de deux nouveaux ponts, à Vitry et Alfortville

Trois équipes de maîtrise d’oeuvre sont désormais en lice dans le concours lancé par l’EPA Orly Rungis – Seine Amont et le Conseil général du Val-de-Marne pour la réalisation d’une liaison urbaine entre le pied du coteau de Vitry et la rive droite de la Seine à Alfortville, qui comprendra un nouveau pont sur la Seine et un franchissement des voies ferrées du RER C, au coeur du grand projet urbain des Ardoines.
Franchissements Seine et ferré Ardoines

Le jury a retenu, parmi 23 candidatures, trois équipes* dont les mandataires sont l’Atelier Barani, Richez et associés, Reichen et Robert et associés.


Les équipes ont été choisies pour leur expérience en matière de réalisation d'aménagement urbain et d'espaces publics ainsi que pour leurs références en architecture et ingénierie de conception de grands ouvrages d'art réalisés en zone urbaine, pour certaines comparables à l’objet du présent concours (franchissement de faisceau ferré, de fleuves ou de rivières, supportant une liaison urbaine et routière).
Elles rassemblent également les compétences suivantes : architecte-urbaniste, ouvragiste, paysagiste et environnement, bureau d'études techniques structure et VRD, et économiste en construction.


Ce projet, situé dans la ZAC Gare Ardoines, s’inscrit dans une échelle locale et métropolitaine. Il redonnera un accès à la Seine depuis les secteurs d’habitation au sud de Vitry-sur-Seine. Il esquisse également le futur cours nord-sud des Ardoines et amorce le développement de la partie centrale du secteur. Il accueillera le TZen 5 – Vallée de la Seine, un bus à haut niveau de service qui desservira les futurs quartiers en bords de Seine pour se connecter à la ligne 15 du Grand Paris Express et au RER C, au niveau du pôle multimodal de la gare des Ardoines.


Le pont sur les voies ferrées comptera environ 160 m de traversée de voies ferrées pour franchir les 4 voies du RER C (6 voies à terme) et le faisceau ferroviaire du technicentre du RER C. Il accueillera, en plus du TZen 5, 2 x 1 voies automobiles, des aménagements cyclables, et deux cheminements piétonniers confortables.


Ces ouvrages figurent dans le Contrat de développement territorial des Grandes Ardoines, (signé en décembre 2013 par les communes d’Alfortville, Choisy-le-Roi et Vitry-sur-Seine, l’État, le Conseil général du Val-de-Marne et les Communautés d’agglomération Plaine centrale et Seine Amont), qui acte le financement du franchissement des voies ferrées.


Calendrier indicatif
(pour le franchissement ferroviaire)


Remise des offres (AVP) - octobre 2014

Choix du lauréat - 1er semestre 2015

Démarrage du chantier - 2017

Livraison - 2019


*Composition des équipes

Atelier Barani : architecte mandataire - conception architecturale et urbaine
Marc Barani Architectes : conception architecturale et urbaine
Secteur : BET voirie et réseaux divers
Setec TPI : BET structure et ouvrages d’art
ON : concepteur lumière
Devillers et associés : conception architecturale, paysagère et urbaine, économie de la construction
Richez et associés : architecte mandataire - conception architecturale, urbaine et paysagère
Lavigne Cheron : architecte conception des ouvrages
Artelia Ville et Transport : BET structure, VRD, ordonnancement, pilotage et coordination et économie de la construction
Artelia Eau et environnement (sous-traitant) : BET hydraulique
Les Eclaireurs : concepteur lumière
SECOA (sous-traitant) : BET structure, ouvrages d’art
SAS Reichen et Robert et associés : architecte mandataire
Groupe SNC Lavalin : BET VRD – structure- environnement et économie de la construction
Atelier Jacqueline Osty et associés : conception paysagère
RFR : BET structure, ouvrages d’art et économie de la construction