25 FÉVRIER 2013

Résultats des consultations d'opérateurs immobiliers sur l’éco-quartier des Portes d’Orly

L’Etablissement public d’aménagement Orly Rungis - Seine Amont et la ville de Chevilly-Larue retiennent Eiffage Immobilier et le groupement Nexity-Pegase développement à la suite d'une consultation de plusieurs mois.
L’éco-quartier des Portes d’Orly de Chevilly-Larue

L’éco-quartier des Portes d’Orly, entre désormais dans sa phase de développement avec la désignation, par l’Etablissement public d’aménagement Orly Rungis - Seine Amont et la ville de Chevilly-Larue, de deux opérateurs immobiliers : Eiffage Immobilier et le groupement Nexity-Pegase développement.


Situé à l’entrée nord du pôle Orly-Rungis, à 5 km des portes de Paris, l’éco-quartier « Les Portes d’Orly », à Chevilly-Larue est la nouvelle adresse de l’axe Paris-Orly. Composé de deux Zac déjà créées – Anatole France et Triangle des Meuniers – d’une superficie de 11 hectares (conception MG-AU), ce nouveau morceau de ville bénéficie de l’arrivée du tramway sur la RD7 (ex RN7) dès 2013 et ultérieurement du métro Grand Paris Express. Les travaux vont y commencer sous peu pour une livraison des premiers bâtiments en 2015 et aboutiront, à terme à la création d’un quartier mixte de 175 600 m² SDP avec 100 000 m² de bureaux/activités et environ 1 000 logements (locatifs, accession, social). Les immeubles de bureaux s’inscriront dans le prolongement du pôle économique d’Orly, tandis que le volet résidentiel fera le lien avec le tissu pavillonnaire existant.


A l’issue d’une consultation de plusieurs mois, deux grands opérateurs immobiliers ont été retenus pour le développement du quartier. Eiffage Immobilier réalisera ainsi un programme de 60 000 m² intégrant 38 500 m² de bureaux, 190 logements, une résidence étudiants, un hôtel et des commerces sur la Zac du Triangle des Meuniers et la Zac Anatole France. Le promoteur s’est engagé à réserver 20 % des logements à des prix maîtrisés. Le groupement Nexity-Pégase développera, également sur les deux Zac, 12 000 m² de bureaux et 95 logements en accession, déclinant le concept de résidence « Villanova » et intégrant 27 % de logements vendus à des prix maîtrisés. « Dans le cadre de cette consultation, il était pour nous impératif que le projet bénéficie à la population locale et aux acheteurs à faibles revenus. Pour cela, nous cédons les charges foncières aux opérateurs à un niveau moyen leur permettant de réaliser une partie du programme à prix maîtrisé ». Jacques Touchefeu, directeur général de l’EPA Orly Rungis – Seine Amont


Des promesses de vente vont être signées dans les prochaines semaines, dans le cadre de protocoles d’accords qui engageront également les opérateurs à réaliser leur programme dans le respect des exigences de l’éco quartier en matière de qualité urbaine, architecturale et environnementale.